Spectacle d'ombre

Bien difficile de donner une définition à cette proposition /création !

Cette pratique s’inscrit dans une cohérence de ce que représente de mon point de vue 

les arts énergétiques chinois.

Cela aura pu aussi s’appeler la danse du Qi, la danse de l'âme, la danse de l'être...

Mais "Le Tao qu’on nomme n’est pas le Tao"

Perturbant, pour l'esprit occidental d'accepter que l'on ne puisse tout nommer, tout contrôler !

Il s’agit ici de retrouver le mouvement naturel de notre corps,

celui qui est en cohérence et en harmonie avec nos émotions et notre esprit,

le mouvement primordial exempt de toutes pollutions.

Pour toucher à cela, nous traversons divers moments dans cette pratique,

de l’échauffement dans les principes du Qi Gong,

jusqu’à un espace de mouvement libre, une danse de l'âme.

Il ne s’agit pas ici de faire appel à des connaissances ou à des techniques de danse

mais de s'inviter à une improvisation personnelle et intime 

autour de propositions et de principes précis,

car c’est dans un cadre structuré que la liberté peut s’exprimer et que l'on peut toucher à l'unité

sinon c'est de l’éparpillement et là, les énergies se dispersent et affaiblissent.

 

La danse du Tao

serait donc un juste équilibre entre Yin Yang,

dans le mouvement des cinq éléments,

en connexion avec le Qi primordial,

entre "apprenti-sage" et improvisation,

inviter l'âme à danser,

et contacter une harmonie du corps du cœur et de l’esprit.

Juste s’ouvrir à soi dans

la bienveillance,

la joie,

le jeu...